MISE AU CLAIR sur la situation de Yatridès

en 2011, âgé de 81 ans révolus

Pièces et documents justificatifs :

  • Chambre de Commerce Franco Britannique. Synthèse de plusieurs publications
  • Vérification approfondie de la situation fiscale d'ensemble (VASFE).  Estimation  de la valeur de son oeuvre par l' administration fiscale (www.yatrides.org)


Documents et pièces justificatifs :

  • Chambre de Commerce Franco Britannique.
  • Synthèse de plusieurs publications
  • Vérification aprofondie de la situation fiscale d'ensemble (VASFE)  evaluation de la situation de yatrides par l' administration fiscale .


a) Les manipulations de l'establishment dont Ytrides a repoussé sucessivement les proposition, refusant les compremis:
b) Faux, copies, fausses descriptions destinées à tromper les Collectionneurs, déstabiliser les acquéreurs, évincer Yatridès qui ne veut obéir à aucune Galerie après celles qui lui ont servi d'exemple.




Liberté de Yatridès face à l'establishment.
Susccession de ses refus face
à l'ordre établi et ses compromissions .


Ses refus de compromission lui on permis de réaliser les 8 périodes que comprend  son oeuvre dont les 3 premières , impressionniste fauve et abstraite démontre sa faculté d'innover là  ou les autre n'on pu aboutir. Tout particulièrement pour la période abstraite  démontrant ses valeurs restreintes décoratives - 'inhabitables' - impossibilité pour l'homme d'y pénétrer de quelque façon que cela soit. Yatridès est le seul à avoir créé un univers sans référent dans le monde connu (signification même de 'l'abstrait') mais habitable par l'homme sans user des panoplies science-fictionnelles ou futuristes dérisoires.  Il a les refusé  les contrats qui n'admettait pas cette prise de position.  C'est ainsi que Yatridès  n'a  pu accepter les films de  Marcel Carné, Jean Delannoy auquel il unissait une amitié profonde , non par orgueil ou autre passion  inconsidéré, mais parce que les exigences des  financiers non français promoteurs dans le cinéma français grâce à leurs moyens, ne lui convenaient pas et ceci  pour des raisons justifiées.


Rappel de ses 8 périodes:
"Fauve" (1945-1948) - "Abstraite" (1948-1951) - "Pré graphique" (1952-1955/1956-1962)-"Graphisme fondamental" 1 et 2" (1963-71/1973-78) - Sa propre école "Apodictique" (1972-1983)- "Synthèse apodictique" 1949-2009: "Synthesis first (1945-1988) - "Synthesis last" '1989-2009)
Périodes réalisées sur 65 années 


Au début il avait fait la connaissance d'Armand DROUANT célèbre marchand de tableaux , auteur de "Dialogue sur la peinture, directeur de "l'Information Artistique" et de la galerie Drouant-David ayant promu Bernard Buffet. En style, il est aussi raffiné et sûre de soi que Ambroise VOLLARD pouvait être minable et humble recroquevillé sur lui même. Haut puissant large d'épaule impeccablement vêtu, il fixe un grand "monsieur" laissant deviné un personnage d'envergure.


Par la suite il fait la connaissance de Madame CHASTENET de GERY directrice de la Galerie des Voyelles rue des Saints-Pères dans le Vème arrondissement se passionne pour le travail de YATRIDES et annule une exposition en cours, pour lui libérer ses cimaises. Les critiques enthousiastes attirent des marchands d'Outre-Atlantique. Quatre puis la totalité des peintures exposées est acquise par Samuel E. JOHNSON. Yatridès regrettera souvent de n'avoir pas su mieux manifester son admiration envers cette merveilleuse femme, galeriste désintéressée.


La déception face au  désisions de S.E. Johnson avec lequel Yatridès  croyait entretenir des liens solides, suivi de deux autres galeristes , ceux la peu sincères, ont déterminé Yatridès a repousser toutes les  autres offres de marchand.
Il a ainsi refusé de travailler avec certains autres, notamment français à l'exception de la Galerie de la Place Beauvau (l'Elysée Paris) à laquelle il laissa  mettre un tableau en sa vitrine, immédiatement vendu. Il avais besoin de survivre. Les propositions  de Jean Minet étaient très alléchantes. Il comprit par la suite qu'il avait eu affaire avec un marchand auquel il aurait dû croire.


Par la suite Jean-Charles Lignel  propriétaire du Progrès-Lyon, présente les oeuvres de Yatridès dans sa galerie de Paris  rue de Verneuil, malgres ses relation prééminente et un amis commun , Peter Tarnoff délégué USA en Europe des affaires US dont applications de brevets qson infui s'intéressait aux recherche aboutis de Yatridès au CEA brevet accordé aux USA, sur de nouvelles propriétés de la lumière et du temps, temps non commun. Ligne influent avec des relations puissantes a été vexé de ses refus.


Films long métrages
Yatridès n'a  pu accepter les films de  Marcel Carné, Jean Delannoy, non par orgueil inconsidéré, mais parce que les exigences des  financiers (non français) promoteurs dans le cinéma français grâce à leurs finances, ne lui convenaient pas et ceci  pour de bonnes raisons.


_____________________________________



Biographie / conflits

Son grand-père était pasteur orthodoxe chrétien à Rocksprings Wyoming,  ce qui est inconciliable pour un artiste vivant dans un pays où croire finit par ridiculiser. L'incompréhension allant jusqu'à oublier Einstein: 'Dieu ne joue pas aux dés, Max Planck :'l'Infini n'est pas accessible par l'homme de son vivant'. en effet ,il doit être considéré nombre de scientifiques s'interrogent  sur le fondement et l'essence des choses. Et de surcroît, côté Orthodoxe en butte avec l'église catholique qui fait naître le Christ un  25 décembre alors que c'est l'anniversaire  de Nemrod, 'chasseur d'hommes'.  Au sujet de son tableau 'Christ Leica et orange', lors d'une de ses conférences il lui fallu démontrer que le Christ était né milieu octobre de l'an 2 avant notre ère.

Américain né en France a été une situation difficile et ceci depuis ses  premières études d'enfance, et encore aujourd'hui. Cela peut être dit et compris, la prépondérance US étant parfois gênante. Sans faire  l'amalgame avec l'irritation américaine face à la grandeur  passée française qui ne veut pas se faire oublier, ce phénomène perdure. Yatridès cite un  ami Juif,  pour qui c'était 'sale Juif'. Et pour lui même Gréco-américain c'était deux fois plus: Grec et/ou Américain, les deux  précédés des mêmes  adjectifs qu'il est inutile de spécifier. Cela peut  être compris, dit sans  animosité. Quant à l'establishment servi par une intelligentsia docile, leur jalousie envers les USA étroite et profonde, y compris en sciences, a fait qu'une certaine presse américaine a pu reprocher à Yatridès de rester en double nationalité Franco-américaine.

Parfois heurté par ces comportements,  il lui est arrivé d'y répondre sans aménité. Il dit le regretter car cela n'a pu que servir l'adversité, ses réactions étaient moins bien contrôlées. Aujourd'hui, il  reconnaît  que l'adversité est utile : les ennemis de poids souligne votre valeur.

Ses meilleurs 'amis'  l'abandonnèrent lorsque le groupe dominant, l'obligea à se retirer plutôt que d'en finir comme fut fait pour nombre de grand peintres.

D'autres éléments peu reluisant pour ceux qui dominent le marché de l'art, sévit pour leur seul intérêt.
Bien que conciliant et sachant pardonner, Seraient-ils valables en tant  que détracteurs, ennemis de poids, cela serait bénéfique pour mon travail.  Malheureusement  ils ne le sont pas, dociles qu'ils sont envers leurs commettants. dixit Yatridès



_____________________________________






Copyright © 2011. Tous droits réservés.
Cliquez ici pour vous abonner ? ce flux RSS